CORPUS HISTORIQUE ÉTAMPOIS
 
Le Miroir des Sports
Éliminatoires de la coupe Gordon-Bennett à Étampes
25 septembre 1920
     
La  coupe Gordon-Bennett: le pilote Sadi-Lecointe au départ
   
     Nous rééditons ici sans commentaire le reportage photographique publié par le Miroir des Sports dans son numéro du 30 septembre 1920.
    La saisie des documents anciens est une tâche fastidieuse et méritoire et il ne faut pas décourager ceux qui s'y attellent en les pillant sans les citer.
    
Le Miroir des Sports
Éliminatoires de la coupe Gordon-Bennett à Étampes
25 septembre 1920




[p.193]

La  coupe Gordon-Bennett: le pilote Sadi-Lecointe au départ

LA COUPE GORDON-BENNETT: LE PILOTE SADI-LECOINTE AU DÉPART

     Sadi-Lecointe, qui a fait le meilleur temps avec une moyenne de 279 kil. 503 à l’heure dans les éliminatoires, était tout particulièrement qualifié pour représenter l’aviation française dans la grande épreuve internationale de la coupe Gordon-Bennett.



[pp.200-201]

Les cinq appareils français prêts à partir, à Villesauvage
LES CINQ APPAREILS FRANÇAIS PRÊTS A PARTIR A VILLESAUVAGE


Sadi-Lecointe
Kirsch
De Romanet
Casale
Barrault
SADI-LECOINTE
KIRSCH
DE ROMANET
CASALE
BARRAULT
 

Le pylone du virage de la Marmogne, à 50 kilomètres de Villesauvage
LE PYLONE DE VIRAGE DE LA MARMOGNE,
A 50 KILOMÈTRES DE VILLESAUVAGE


Le Spad de Casale qui s'est classé quatrième avec une moyenne de 234, 252 kilomètres
LE “SPAD” DE CASALE QUI S’EST CLASSÉ QUATRIÈME
AVEC UNE MOYENNE DE 234 KIL. 252.


Au départ, le Spad de Romanet, classé troisième, avec une moyenne de 257,800 kilomètres à l'heure
AU DÉPART: LE SPAD DE ROMANET, CLASSÉ TROISIÈME,
AVEC UNE MOYENNE DE 257 KIL. 800 A L’HEURE

 
Le départ de Sadi-Lecointe qui a fait le meilleur temps avec 100 kilomètres en 21' 28''
LE DÉPART DE SADI LECOINTE QUI A FAIT LE MEILLEUR TEMPS
AVEC 100 KIL. EN 21’ 28’’

 
L'appareil Nieuport de Kirsch. celui-ci, deuxième du classement, a fait 100 kilomètres en 22' 18''.
L’APPAREIL NIEUPORT DE KIRSCH.
CELUI-CI, DEUXIÈME DU CLASSEMENT, A FAIT 100 KIL. EN 22’ 18’’


Sadi-Lecointe vient d'atterrir après sa victoire.
SADI-LECOINTE VIENT D'ATTERRIR APRÈS SA VICTOIRE

Barrault qui, le matin, avait détérioré son train d'atterrissage, retourna le soir son appareil.
     BARRAULT QUI, LE MATIN, AVAIT DÉTÉRIORÉ SON TRAIN D’ATTERRISSAGE,
RETOURNA LE SOIR SON APPAREIL


     Les épreuves éliminatoires de la Coupe Gordon-Bennett d’aviation se sont disputées le 25 septembre, à Villesauvage, près d’Étampes. Cinq concurrents étaient inscrits, représentant trois marques d’appareils: Sadi Lecointe et Kisch, sur Nieuport; de Romanet et Casale sur Spad; Barrault sur Borel.

     Les départs avaient lieu à Villesauvage et le virage était établi à 50 kilomètres de là, à Marmogne. Dès 7h. 46, de Romanet fut prêt et prit le départ le premier. Il revenait vingt-trois minutes plus tard. Sadi Lecointe lui succéda à 8h 14. Casale le suivit à dix minutes d’intervalle. On crut un moment que Sadi Lecointe avait fait une chute grave. Il s’était simplement posé pour remettre en état son moteur qui chauffait. Il devait repartir à 12h 56 et c’est alors qu’il établit le meilleur temps de la journée.

     A 9h 32, Kirsch s’était envolé, puis, à 12h 14, Casale avait tenté d’améliorer son temps. Vers la fin de la journée seulement, à 17 heures, Barrault entra en ligne. Poursuivi jusqu’au bout par la malchance, car un petit accident l’avait arrêté le matin, il atterrit irrégulièrement et retourna son appareil. Sadi Lecointe, Kirsch et de Romanet, ont été qualifiés pour disputer les grande épreuve internationale.

     La vitesse de 279 kil. 503 à l’heure, atteinte par Sadi Lecointe, est inouïe, surtout si l’on tient compte du ralentissement nécessaire pour accomplir le virage. A cette allure, le brillant pilote irait de Paris à Rome en quatre heures seulement, ce qui est fantastique, on en conviendra.


 
Toute critique, correction ou contribution sera la bienvenue. Any criticism or contribution welcome.
Source: un exemplaire du Miroir des Sports saisi et scanné par B.G. en juin 2009.
    
BIBLIOGRAPHIE PROVISOIRE 

Éditions

     ANONYME, «Les éliminatoires françaises de la coupe Gordon-Bennett d’aviation, à Étampes», in Le Miroir des Sports 354 (jeudi 30 septembre 1902), pp. 193 & 200-201.

     Bernard GINESTE [éd.], «Miroir des Sports: Les éliminatoires de la coupe Gordon-Bennett à Étampes (25 septembre 1920)», in Corpus Étampois, http://www.corpusetampois.com/che-20-19200925eliminatoires.html , juin 2009

Étampes et l’Aviation dans le Corpus Étampois

     Bernard GINESTE, «Étampes et l’Aviation: quelques documents», in Corpus Étampois, http://www.corpusetampois.com/index-aviation.html, 2006.

   
Toute critique ou contribution seront les bienvenues. Any criticism or contribution welcome.
   
Explicit
 
 
Sommaire généralCatalogue généralNouveautésBeaux-ArtsCartes postalesBibliographieHistoireLittératureTextes latinsMoyen Age Numismatique ProsopographieSciences et techniquesDom FleureauLéon MarquisLiensRemerciementsÉcrire au RédacteurMail to the Webmaster